FRANCE URBAINE

Retour sur la 9e conférence des villes

Publié le 06/10/2016

Plus de 750 personnes ont participé à la 16e conférence des Villes, le 23 septembre dernier, à Paris. Organisation territoriale, rôle des métropoles, démocratie citoyenne et finances locales étaient au cœur des échanges de cette rencontre, au caractère international.

Cette édition a laissé une large place aux représentants des villes étrangères, comme Buenos Aires (Argentine), Cleveland (États-Unis), Kanazawa (Japon), Kaunas (Lituanie), Ouagadougou (Burkina Faso)…

Devant les maires, présidents de métropole et de grandes agglomérations, d’associations d’élus…, le Premier ministre, Manuel Valls, a défendu une décentralisation accrue et la lutte contre toutes les ségrégations sociales. En premier lieu, dans le logement : « Nous avons fait de la relance de la construction une priorité. Les résultats sont là avec la reprise de la construction et la hausse du nombre de logements sociaux », a-t-il relevé, se disant « prêt à confier aux grandes villes et métropoles la gestion, au niveau local, de la politique de l’habitat […] pour plus de cohérence », grâce à une meilleure connaissance du terrain.

Financement et participation citoyenne

Pour le Premier ministre, la décentralisation doit s’appuyer sur plus de ressources accordées aux territoires et une implication plus forte des citoyens dans les prises de décisions publiques. Et ce, grâce aux « budgets participatifs » et à la « création de conseils de citoyens dans les quartiers ».

Manuel Valls a rappelé l’effort du Gouvernement pour réduire de moitié la baisse de la dotation globale de fonctionnement (DGF) de l’État pour les communes, en 2017, ainsi que le gel des 150 millions d’euros du Fonds de péréquation intercommunale.

http://www.gouvernement.fr/conference-des-villes-batir-la-ville-de-demain-plus-solidaire

Pour aller plus loin
 

Les élus urbains de France urbaine* ont signé un manifeste « 2017-2020, la ville que nous voulons » pour poser « les principes et les objectifs d’une République des territoires, dans laquelle le monde urbain joue un rôle essentiel (…), à travers trois valeurs fondamentales : la responsabilité, le dialogue et l’autonomie. Trois préalables pour dessiner la ville durable, intelligente, vertueuse et respectueuse des valeurs de la République ».
 
http://franceurbaine.org

* France urbaine compte 97 membres de toutes tendances politiques, représentant près de 30 millions d’habitants.