Publié le jeudi 15 juin 2017
Le Nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU) concerne 216 quartiers d’intérêt national et 264 projets d'intéret régional ; 116 protocoles doivent être signés entre l’État, les collectivités et l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru).

Le Nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU) concerne 216 quartiers d’intérêt national et 264 projets d'intéret régional ; 116 protocoles doivent être signés entre l’État, les collectivités et l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru).À ce jour, on recense :

  • 74 protocoles signés ;
  • 33 protocoles passés en comité d’engagement ;
  • 5 protocoles examinés en réunions de travail partenariales ;
  • 4 en cours d’élaboration.

À savoir
Les protocoles de préfiguration sont signés entre l’Anru et les partenaires locaux des projets. Ils précisent l’ambition, le programme d’études et les moyens d’ingénierie nécessaires pour aboutir à des projets urbains. Leur durée varie de douze à vingt-quatre mois.
Ces projets sont ensuite déclinés dans des conventions pluriannuelles signées par l’Anru et les partenaires locaux (collectivités, bailleurs sociaux…), à la suite des protocoles. Ils déterminent les opérations et les conditions de leur mise en œuvre.

Les deux premières conventions signées

Dernier en date, le 29 mai dernier, le protocole de préfiguration de la communauté d’agglomération Val d’Yerres-Val de Seine (Essonne) est conclu pour dix-huit mois. Le comité d’engagement de l’Anru a validé ce projet qui concerne le quartier des Hautes-Mardelles, à Brunoy, et celui des Cinéastes-La Plaine, à Épinay-sous-Sénart.

Dans ce cadre, les partenaires de l’Anru, dont le CGET, ont validé un programme d’études de 740 000 euros sur l’urbanisme, l’habitat social, les équipements, les copropriétés dégradées, la sécurité…, ainsi que le financement de l’ingénierie de projet. Les enjeux identifiés : le renforcement de la mixité sociale, l’ouverture des quartiers sur leur environnement, le développement économique et commercial et l’amélioration du cadre de vie des habitants.

Deux conventions pluriannuelles ont été signées au premier semestre 2017, à Rennes et à Pau.
Le calendrier de signature des conventions pluriannuelles devrait s’accélérer dès la désignation du nouveau président de l'agence.

Auteur(s):