Édito - Quartiers & territoires - n° 400

Publié le 21/11/2019

L’accès aux services publics constitue un enjeu dans les territoires les plus fragiles, éloignés des grands pôles urbains ou des centralités mieux desservis. En particulier dans les zones rurales et les quartiers prioritaires de la politique de la ville, nos concitoyens ont besoin, au quotidien, de pouvoir effectuer leurs démarches administratives facilement et à proximité de chez eux, d’obtenir des renseignements et un accompagnent fiables. C’est là, toute l’ambition de France Services. Le Premier ministre, Édouard Philippe, a annoncé les sites retenus pour une première vague de labellisation, qui concerne d‘ores et déjà 460 points d’accueil.

Le CGET, très impliqué dans l’accessibilité des services au public, participe activement au pilotage de France Services et, avec les neuf partenaires concernés, à la montée en gamme des services qui y seront dispensés, à partir du 1er janvier 2020.

Ce programme d’ampleur, qui va se déployer jusqu’en 2022, contribue à faire vivre les territoires et à y maintenir de bonnes conditions de vie pour leurs habitants. Ce réseau de proximité répond aux besoins des maires, que nous avons rencontrés lors du salon qui leur est dédié, et de leurs administrés. Le CGET, et demain l’Agence nationale de la cohésion des territoires, est fier d’y participer pleinement.

Bonne lecture,
Yves Le Breton, commissaire général à l’égalité des territoires