Édito - Quartiers & territoires - n° 368

Publié le 03/05/2018

À l’heure où je prends mes fonctions de commissaire général à l’égalité des territoires, le ministère de la Cohésion des territoires maintient son implication très forte auprès des territoires fragiles.

Dans ce cadre, Jean-Louis Borloo a remis son rapport fin avril. Sa mission – effectuée auprès du ministre de la Cohésion des territoires – s’est déroulée en vue de la mobilisation nationale pour les habitants des quartiers, voulue par le président de la République. Ce travail de fond – qui s’est appuyé sur les services de l’État, dont le CGET, les élus locaux, les acteurs et les associations de terrain – va nourrir, avec les contributions des groupes de travail nationaux et les remontées du réseau territorial de l’État, la réflexion et les orientations pour une politique de la ville renouvelée.

Dans le même temps, la mobilisation auprès des villes moyennes entre dans sa phase de construction des projets pour rénover les logements, redynamiser le tissu commercial et assurer la qualité des services au public dans leurs centres-villes, comme à Vierzon où le Premier ministre et le ministre de la Cohésion des territoires se sont rendus ce 3 mai. Pour aider les 222 villes du plan national « Action cœur de ville » à réaliser leur diagnostic et à dresser leur plan d’action, nous mettons à leur disposition un guide pratique et méthodologique.

C’est toujours dans un esprit de concertation et de faire ensemble que les ministères de la Cohésion des Territoires et de la Transition écologique et solidaire ont lancé une consultation publique afin de dessiner les villes et les territoires de demain. Les unes comme les autres doivent répondre aux besoins de la population, et les citoyens doivent pouvoir participer aux projets des territoires, où ils vivent et travaillent.

Réduire les fractures territoriales, adapter les solutions aux besoins spécifiques des territoires ruraux et urbains, permettre un développement équilibré, venir en appui aux territoires en difficulté…, ce sera le rôle de l’Agence nationale de cohésion des territoires, dont le Premier ministre, Édouard Philippe, et le ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard, m’ont chargé de la préfiguration.

Bonne lecture,
Serge Morvan, commissaire général à l’égalité des territoires