dossier > Territoires d’industrie

124 « Territoires d’industrie », fers de lance de la réindustrialisation des territoires

Lancé par le Premier ministre à l’occasion du Conseil national de l’industrie le 22 novembre 2018, le programme «Territoires d'industrie» bénéficiera à 124 territoires vers lesquels plus de 1,3 milliard d’euros seront orientés prioritairement. D’importants moyens humains et techniques viendront également compléter le dispositif.

 

Pour redynamiser l’industrie française, le programme s’articule autour de

  • 124 territoires d’industrie identifiés avec les Régions et les intercommunalités ;
  • 17 mesures pour les aider à développer ou renforcer leurs projets de territoire ;
  • 4 enjeux majeurs : recruter, innover, attirer des projets et simplifier ;
  • 1,36 milliard d’euros prioritairement fléchés vers leurs projets.

 

Pour profiter, partout en France, des opportunités du numérique et de la transition écologique, pour révéler nos champions cachés, pour répondre aux difficultés de recrutement, pour améliorer l’image et l’attractivité de nos territoires (…), notre démarche de reconquête industrielle est donc territoriale, avec un véritable changement de méthode qui met les régions et les intercommunalités au cœur du dispositif. Tout cela nous permettra de mieux travailler ensemble à l’avenir de l’industrie française.

Édouard Philippe, Premier ministre

 

Consulter le discours du Premier ministre, le 22 novembre 2018, au Conseil national de l’industrie.

 

Mission de cadrage
« Territoires d'industrie » a été définie par une mission de cadrage pluridisciplinaire conduite par cinq personnalités qualifiées : Harold Huwart, vice-président de la Région Centre-Val de Loire ; Clémentine Gallet, dirigeante de Coriolis Composites ; Olivier Lluansi, associé chez EY ; Virginie Carolo, maire de Port-Jérôme-sur-Seine ; Bruno Bonnell, député de la 6e circonscription du Rhône.
La mission a été appuyée par le CGET et la Direction générale des entreprises.

 

Les « Territoires d’industrie » sont des intercommunalités ou des groupes d’intercommunalités – situés dans les campagnes, les espaces périurbains, les villes petites et moyennes – qui présentent une forte identité et un savoir-faire industriels et où l’ensemble des acteurs, notamment les entreprises et les collectivités territoriales, sont mobilisés pour le développement de l’industrie.

 

carte_ti_22112018.jpg

carte_ti_22112018.jpg, par flavictoire

Ces 124 territoires représentent :

carte_ti_v2_22112018.png

carte_ti_v2_22112018.png, par flavictoire

Source : dossier de presse du CNI du 22 novembre 2018.

Télécharger la liste des 124 territoires d’industrie annoncés lors du conseil national de l’industrie du 22 novembre 2018. 

 

listes_ti_30012019.png

listes_ti_30012019.png, par flavictoire

 

Un soutien spécifique de l’État et des opérateurs

Outre les politiques publiques de soutien à l’attractivité et au développement des territoires ainsi qu’aux filières et à la compétitivité des entreprises industrielles, l’État et des opérateurs nationaux (La Banque des Territoires, Bpifrance, Business France, Pôle emploi...) proposent aux « Territoires d’industrie » un engagement spécifique pour accompagner leurs projets.

Consulter la liste des 17 engagements annoncés lors du conseil national de l’industrie du 22 novembre 2018

 

Un pilotage national, régional et territorial

Olivier Lluansi a été nommé en janvier 2019 délégué aux Territoires d’industrie, placé auprès du CGET et de la Direction générale des entreprises, par Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, et Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances. Sa mission : coordonner le déploiement de cette démarche et le processus de contractualisation durant le premier semestre 2019. Un comité de pilotage national réunit les principaux services ministériels et opérateurs nationaux concernés sous la présidence des ministres, avec Régions de France et l’Assemblée des Communautés de France.

Chaque « Territoire d’industrie » fait l’objet d’une contractualisation, sous le pilotage des présidents d’intercommunalités et industriels locaux.

Les Régions assurent, quant à elles, le pilotage d’ensemble en lien avec l’État et les opérateurs, au niveau régional.

Des outils pour faciliter la mise en œuvre de l’initiative

Un appel à projets « France Expérimentation » dédié aux « Territoires d’industrie » est ouvert jusqu’au 30 avril prochain pour faciliter les demandes de dérogations administrative et réglementaire.

Une Foire aux questions est accessible ici.

Un guide méthodologique comprenant des fiches relatives à la déclinaison des engagements de l’État et des opérateurs nationaux. Le guide comprend en annexe un canevas de contrat avec un modèle de fiche-action disponible en version word.

 

Deux études et une « Fabrique prospective » sur l’industrie dans les territoires français

Deux études du CGET sur le secteur industriel français

Fiche d’analyse : « L’industrie dans les territoires français : après l’érosion, quel rebond ? » 
Étude : En détail - Regards croisés sur les territoires industriels 

Synthèse de la publication En détail : « Regards croisés sur les territoires industriels » (en français et en anglais). 

Une  « Fabrique prospective » lancée par le CGET avec l’AdCF

Depuis janvier 2019, le CGET anime, en partenariat avec l’AdCF, une « Fabrique prospective » sur les territoires industriels. Dans ce cadre, 4 des 124 « Territoires d'industrie » – Dieppe Maritime, Ardenne Métropole, la communauté de communes de Decazeville-Aubin et la Carene, la communauté d’agglomération de Saint-Nazaire – bénéficient, pendant un an, d’un accompagnement dans leurs réflexions prospectives et stratégiques par un prestataire qualifié.