Sur le terrain

Yves Le Breton rencontre élus et acteurs des Ardennes

Inauguration de l'espace France Services, à Bogny-sur-Meuse. Crédit : DR préfecture des Ardennes


Publié le 06/02/2020

À l’occasion du 7e comité directeur du pacte Ardennes, Yves Le Breton, directeur général de l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT), a présenté, le 31 janvier dernier, les missions et les activités de l’Agence aux élus locaux. Il a réaffirmé le soutien de l’ANCT pour faire avancer le pacte Ardennes, avant d’inaugurer le premier espace France Services du département, à Bogny-sur-Meuse.

C’est à Charleville- Mézières que s’est tenu le comité directeur du pacte Ardennes, signé il y a près d’un an pour redynamiser ce territoire. Présidé par le préfet de département, qui est le délégué territorial de l’ANCT, ce comité a validé, le 31 janvier dernier, six fiches actions pour un montant de 600 000 euros engagés. Des actions qui contribuent concrètement à améliorer les services dont les Ardennais bénéficient. Par exemple, ces financements ont permis l’installation d’un ophtalmologiste, à Charleville-Mézières, et l’ouverture d’un centre de consultations de soin sans rendez-vous, à Fumay.

L’ANCT mobilisée pour la réussite du pacte Ardennes

Ces actions font directement écho à l’ambition de l’ANCT de soutenir les projets des territoires, en particulier les plus fragiles, a rappelé Yves Le Breton, son directeur général. Et de souligner que « l’Agence nationale de la cohésion des territoires est pleinement mobilisée dans les Ardennes. Depuis un an, sa chargée de projet participe, chaque semaine, à la réunion hebdomadaire de la préfecture afin d’assurer la coordination des politiques publiques. Par ailleurs, son équipe dédiée conduit un travail régulier avec les autres ministères et les partenaires pour faciliter les projets des élus et des habitants du territoire et sortir le département de la déprise économique. »

La force du pacte Ardennes ? Avoir décloisonné le dialogue entre les acteurs de l’État, les collectivités territoriales et les acteurs locaux. Une vraie dynamique a été lancée ; elle est vue comme un modèle de concertation. Pour ce faire, des chargés de mission pacte Ardennes ont été recrutés à la préfecture de département, à la Région et au Conseil départemental.

L’ANCT intervient autour de trois priorités
_Poursuivre son soutien auprès des autres ministères pour y déployer des dispositifs comme les emplois francs, les Cités éducatives, le service national universel, le Pass culture… ;
_décliner les programmes existants ou en cours de d’élaboration : Action Cœur de Ville, France Services, le Plan Très Haut débit, Petites Villes de demain ;
_agir comme un accélérateur de projets avec cinq grands opérateurs de l’État (Anah, Anru, Cerema, Ademe et Caisse des dépôts).

Accès aux services : six France Services ouvrent dans les Ardennes

Autre illustration concrète de l’action de l’Agence dans les Ardennes : l’inauguration de la première structure France Services du département, à Bogny-sur-Meuse.

Elle a ouvert ses portes dans le centre socioculturel de cette commune de 5 000 habitants, et prend le relais d’une ancienne Maison de service au public qui vient d’être labellisée France Services, comme cinq autres structures du département. Là, dans un lieu unique, les habitants peuvent accéder à des services publics de proximité et de qualité.

Lire notre dossier.

 

Zoom sur le pacte Ardennes 
Le pacte de développement territorial des Ardennes a été signé, en mars 2019, entre l’État et les acteurs locaux pour redynamiser ce territoire : région Grand Est et département des Ardennes, collectivités locales, universités, chambres consulaires et opérateurs de l’État.
Les engagements pris par ces partenaires portent sur une centaine d’actions, qui concernent tout le territoire et répondent à quatre ambitions :
- mobiliser et renforcer les compétences des Ardennais ;
- construire une valorisation d’excellence du patrimoine ardennais, bâti et naturel ;
- faire prendre de l’avance aux filières économiques ardennaises face aux mutations en cours ;
- accentuer les conditions du bien-vivre dans les Ardennes.
Aujourd’hui, tous ces acteurs s’accordent à dire que ce pacte territorial fait école.
En savoir plus ici.

Thématiques liées à l'article

Publications associées à ce thème