Communes rurales

Un guide pratique pour aider les commerçants et artisans


Publié le 23/10/2019

Les ministères du Travail et de l’Économie et des finances éditent un guide pratique sur les questions de formation, liées aux RH ou à la gestion d’entreprise qui concernent les commerçants et les artisans installés dans les communes rurales. Objectif : les informer et faciliter leurs démarches pour bénéficier des aides et services, dont ils peuvent disposer.

Les commerces et les petites entreprises contribuent activement à la vitalité des territoires ruraux, où leur installation et leur développement s’avèrent souvent difficiles. Embaucher ou remplacer un salarié, recruter un apprenti, se former à la gestion d’entreprise, développer son activité… : quelles sont les aides financières, les services et les conseils dont peuvent bénéficier les commerces et les petites entreprises en zones rurales ?

Le Guide pratique à l’usage des commerces et des petites entreprises en zones rurales apporte une information récente et pratique sur l’ensemble des dispositifs et des interlocu­teurs qui peuvent répondre à ces questions. Il dispense également des conseils essentiels pour effectuer leurs dé­marches administratives.
Consulter et télécharger le guide.

guide_18102019.jpg

guide_18102019.jpg, par flavictoire

 

Repères
Le renforcement du petit commerce constitue un des axes stratégiques du plan d’actions de l’Agenda rural, annoncé par le Premier ministre, le 20 septembre dernier (lire notre article). L’une des mesures préconise notamment l’installation de 1000 cafés, dans une logique de maintien et d’installation d’activités commerciales dans les communes rurales.
D’autres actions participent également de cette revitalisation commerciale comme l’exonération de la fiscalité locale relative aux petits commerces (CFE et taxe foncière avec compensation financière par l’État), la création par les communes de licences IV non cessibles au-delà de l’intercommunalité ou, encore, l’élargissement des mécanismes de préemption au profit des petites communes en cas de fermeture du dernier commerce.