BASSIN MINIER

2018, une année encourageante pour la transformation du territoire

© Service communication - Région Hauts-de-France


Publié le 10/01/2019

Le 3e comité de pilotage de l’engagement pour le renouveau du bassin minier s’est tenu à la fin de l’année 2018. L’occasion de faire le point sur les premières mesures engagées ou à venir pour la métamorphose de ce territoire à enjeux :

  • dans les 35 premiers cités minières identifiées, les réhabilitations de près de 7 400 logements débuteront entre 2019 et 2021 ;
  • le dispositif d’allégement fiscal « Bassin urbain à dynamiser » a déjà permis une augmentation de 20 % des créations d’entreprises dans les communes concernées.

Réunissant les douze partenaires de l’engagement – État, région Hauts de France, départements du Nord et du Pas-de-Calais, huit intercommunalités – et les bailleurs, le 3e comité de pilotage s’est tenu, le 23 novembre 2018, à Créative Mine, un pôle « images et médias numériques » situé aux anciennes mines Arenberg, site symbolique de la reconversion du bassin minier.

L’objectif était, à la fois, de mesurer les premiers effets des mesures engagées en 2018, mais aussi de programmer les actions de rénovation des cités minières et d’établir les mobilisations financières pour les projets à venir.

Objectif : 23 000 logements réhabilités en dix ans

Pour améliorer les conditions de vie des habitants des cités minières, une des priorités de l’engagement porte sur la réhabilitation des logements. En effet, l’engagement pour le renouveau du bassin minier prévoit de doubler le rythme de rénovation pour atteindre un objectif de 23 000 logements réhabilités en dix ans. Les premiers travaux, démarrés entre 2019 et 2021, concerneront près de 7 400 logements. À la clé :

  • de très fortes économies d’énergie qui améliorent le pouvoir d’achat des habitants ;
  • des investissements assurant le développement d’une filière régionale de réhabilitation énergétique ;
  • des opportunités de véritables parcours de formation et d’insertion professionnelle pour les habitants ;

Le travail se poursuit aussi en terme d’aménagement des cités (projets sur les espaces publics, les services, les mobilités…) en associant pleinement les habitants.

Les créations d’entreprises en hausse

Le « Bassin urbain à dynamiser » est une des premières mesures mises en œuvre, dès le 1er janvier 2018. En moins d’une année, ses effets se font déjà ressentir sur la dynamique économique du territoire : la création d’entreprises, entre juin 2017 et juin 2018, augmente plus fortement (de 20 %) sur le périmètre des 150 communes concernées par l’allégement fiscal que pour la région Hauts-de-France.

Une marque pour le bassin

Pour symboliser cette démarche collective et donner de la visibilité aux différentes actions engagées, les partenaires partagent un logo commun.

renouveau_bassin_minier_10012019.jpg

renouveau_bassin_minier_10012019.jpg, par flavictoire