Territoires ruraux

Une mission pour définir un «agenda rural»

Jacqueline Gourault, entourée des 5 membres de la mission agenda rural (de dr. à gauche), Daniel Labaronne, député d'Indre-et-Loire, vanik Berberian, président de l'AMRF, Pierre Jarlier, maire de Saint-Flour, Cécile Gallien, maire de Vorey, Patrice Joly, président de l'association Nouvelles Ruralités © F. Lavictoire/Communication du CGET


Publié le 24/04/2019

Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, a installé, le 29 mars dernier, une mission chargée de formuler des propositions au Gouvernement, d’ici juin prochain, pour élaborer un agenda rural.

Composée de personnalités reconnues pour leur expérience territoriale et leur connaissance des enjeux des territoires ruraux, la mission consultera de très nombreux acteurs de la ruralité, dont les initiatives contribuent à la politique de cohésion sociale et territoriale.

La construction de cet agenda rural s’inscrit dans le prolongement d’une résolution du Parlement européen. Elle prône l’adoption d’une politique spécifique aux territoires ruraux européens, à l’instar de l’agenda urbain européen que le CGET pilote, pour la France, avec la Belgique depuis 2015.

Jacqueline Gourault a rappelé l’importance d’appréhender les territoires ruraux dans toute leur diversité et de proposer des mesures qui améliorent concrètement la vie quotidienne de leurs habitants.