AQUITAINE-LIMOUSIN-POITOU-CHARENTES

33 tiers lieux à créer dans des gares SNCF

Publié le 06/10/2016

Entre le bureau et le domicile, ces espaces partagés proposent aux actifs un site équipé en bureautique, Wifi et en services collectifs. Des villes déploient ces lieux de coworking, ainsi que des opérateurs publics présents sur tout le territoire, comme la SNCF qui a lancé un nouvel appel à projets.

La Teste, Bègles, Cognac… Dans la région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, SNCF Gares & Connexions organise un appel à projets pour identifier, auprès des opérateurs de tiers lieux, des propositions d’aménagement et d’animation des espaces vacants situés dans 33 gares de voyageurs.

La SNCF développe son projet avec un double objectif : désengorger ses trains en période de pointe et offrir des solutions de repli en cas de problème sur le réseau. Ces espaces de bureaux, loués pour 20 minutes jusqu’à plusieurs heures, permettent aux voyageurs de s’installer pour travailler tranquillement en attendant un train hors des heures d’affluence ou pour fixer un rendez-vous.

En Île-de-France, le projet Work and station prévoit qu’une vingtaine de gares seront dotées de centres de coworking d’ici 2017, dont cinq prioritaires : les gares du RER C porte Maillot et Boulainvilliers à Paris, ainsi que celles de Clichy-Levallois, Drancy et Fontainebleau.

En Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, l’appel à projet, lancé en juin dernier, vise à identifier des projets de tiers lieux innovants, faits de services collectifs, de vie et de rencontre. Les projets lauréats pourront s’installer en gare pour y développer leur offre de services dès 2017.

Dépôt des dossiers : 30 novembre 2016.

Contact : dominique.chuffart@sncf.fr

En savoir plus : http://alpc.opengare.com/la-demarche.html

En chiffres
 
863 tiers lieux
dans toute la France ont été recensés, en 2016, par Neo-nomade, une plateforme dédiée au télétravail et à la réservation d’espaces de travail. Ils se situent principalement dans cinq régions :
 
- 308 en Île-de-France ;
- 128 en Aquitaine Limousin Poitou-Charentes ;
- 87 en Auvergne Rhône-Alpes ;
- 74 en Provence-Alpes-Côte d’Azur ;
- 72 en Alsace Champagne Ardenne Lorraine (Grand Est).
 
Selon Néo-Nomade, le tarif jour moyen en 2016 est d’environ 18 € par heure ; le tarif d’un abonnement mensuel est d’environ 203 €.