Jeunesse


Encourager l’engagement de la jeunesse

L’engagement du Gouvernement en faveur de la jeunesse vise à améliorer les conditions de vie des jeunes et porte une attention particulière aux jeunes des quartiers de la politique de ville, trop souvent défavorisés.

Le troisième comité interministériel de la jeunesse (CIJ) du 3 juillet 2015 a pris des décisions ayant vocation à se décliner territorialement  notamment par le biais du contrat de ville.

Les interventions de la politique de la ville en faveur de la jeunesse doivent ainsi mobiliser l’ensemble des politiques publiques des trois piliers du contrat de ville. Elles doivent permettre aux jeunes des quartiers prioritaires de s’inscrire dans un véritable parcours.

Ce parcours repose sur trois axes majeurs :

  • l’accès à la mobilité ;
  • l’accès à l'information ;
  • le développement de l’engagement et de la co-construction des dispositifs prévus pour les jeunes.

Faciliter la mobilité sociale, géographique, européenne et internationale des jeunes constitue un axe fort dans le cadre de la mise en œuvre du contrat de ville. Ce sujet suppose la mobilisation de dispositifs en faveur des jeunes des quartiers de la politique de la ville et de rendre l’information plus accessible à tous les porteurs de projets potentiels pour favoriser l’accompagnement et la préparation au départ.

 

À savoir

Coup de pouce aux séjours jeunes

L’Agence nationale pour les chèques vacances (ANCV) et le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) se sont unis pour permettre l’appui aux séjours en France et, surtout, dans l’Union européenne.

Ce partenariat permet aux jeunes de 16 à 25 ans, issus des quartiers de la politique de la ville, de préparer – avec les structures d’animation locale – leur projet de séjour.

Cette opération concerne 50 départements et mobilise 1 million d’euros.

 

En outre, le travail d’information à destination de la jeunesse peut aider les 16-25 ans à réaliser leurs aspirations et promouvoir leur participation comme membres actifs dans la société.

L’information doit être dispensée de manière à élargir les choix offerts aux jeunes et à encourager leur autonomie. Un travail pourra être mené, à l’instar de celui opéré par le réseau Information jeunesse.

Le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) agit pour la promotion de l’engagement des jeunes des quartiers prioritaires de la politique de la ville, notamment via le service civique. Objectif  : atteindre 25 % de volontaires issus des quartiers prioritaires.

Par ailleurs, le cadre de référence Jeunesse d’août 2014 rappelle qu’au sein des conseils citoyens une place particulière doit être réservée aux jeunes. Plus généralement, la participation de la jeunesse pourra également être recherchée en fonction des dispositifs préexistants.

Enfin, le CGET pilote le programme “Ville Vie Vacances” qui a pour but de permettre aux 11-16 ans les plus défavorisés de profiter d’actions à finalité éducative, sportive et culturelle, hors de leur temps scolaire.

Près de 9,5 millions d’euros sont consacrés, annuellement, à ce programme qui touche plus de 365 000 jeunes, chaque année.

 


Jeunesse actualités


Jeunesse dossiers


Jeunesse publications


Jeunesse infographies et cartes