En bref

[En bref #34] Un lab pour mieux vivre le périurbain aujourd’hui et demain

© Sébastien Gaudard/CIT’images


Publié le 15/02/2017

Le processus de développement urbain qui se déploie au-delà des villes fait débat depuis plus de trente ans. L’espace périurbain qui en résulte, constitué d’un habitat dispersé, de zones commerciales, agricoles ou naturelles, très attractif pour une part importante de la population, est en décalage par rapport aux représentations opposant villes et campagnes, et aux valeurs auxquelles elles sont associées. L’expression de « France moche »1 est le symbole de cette incompréhension.

Face à cette situation, à l'initiative du ministère de l’Aménagement du Territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales, le Commissariat général à l'égalité des territoires (CGET) porte le Lab périurbain.

Comprendre sans idée reçue, faire évoluer le regard sur ces territoires, mieux prendre en compte leurs enjeux spécifiques et soutenir leur potentiel d’innovation et d’expérimentation, tout en mobilisant habitants et forces vives, tels sont les objectifs du Lab.

1 Xavier de Jarcy et Vincent Remy, Comment la France est devenue moche. Halte à la France moche !, Télérama n°3135, 13 février 2010