Publié le mercredi 06 juin 2018
del_coreenne_4062018.jpg
del_coreenne_4062018.jpg
Après l’Afghanistan, la Corée du Sud et le Vietnam : les pays asiatiques s’intéressent au développement des territoires, en France, et à la manière dont notre pays gère ses relations entre État et collectivités locales, et conduit ses politiques de cohésion des territoires.

Après l’Afghanistan, la Corée du Sud et le Vietnam : les pays asiatiques s’intéressent au développement des territoires, en France, et à la manière dont notre pays gère ses relations entre État et collectivités locales, et conduit ses politiques de cohésion des territoires.

Hugo Bevort, directeur des Stratégies territoriales au CGET, a accueilli Jin Young Park, porte-parole, et Jang Won Park, directeur des relations internationales du Presidential commitee balanced national development (PCBND), l’homologue coréen du CGET, le 1er juin dernier. Leurs échanges ont porté sur les politiques françaises de décentralisation et sur les outils de contractualisation entre l’État et les régions, la Corée menant actuellement une réforme d’envergure dans ce domaine.

Cette rencontre a fait l’objet d’un reportage TV, qui sera diffusé aux informations de Channel A Korea [1], fin juin. L’interview d’Hugo Bevort fait également partie d’un documentaire sur la cohésion des territoires en France. L’équipe coréenne s’est rendue à Lyon, Nice et Strasbourg.

vitenam_06062018_2.jpg

vitenam_06062018_2.jpg, par flavictoire [2]

Au ministère du Plan et de l’Investissement, à Hanoï, rencontre entre le directeur de l’aménagement du territoire, les diplomates français et le CGET.

À la demande de l’ambassade de France, le CGET a missionné au Vietnam l’un de ses experts, Luc Faraldi, du 21 au 25 mai dernier, pour participer à des échanges avec les services du ministère du Plan et de l’Investissement vietnamien. Ils ont concerné les évolutions de l’organisation territoriale des deux pays et leurs liens avec l’aménagement et la cohésion des territoires.

Ce séjour a également été l’occasion de rencontres entre les représentants du corps diplomatique français et du CGET avec diverses administrations et organismes vietnamiens, à Hanoï et à Ho Chi Min Ville. Elles ont permis d’aborder les questions liées au rapport entre développement rural et développement urbain, au développement des villes portuaires, à la dimension durable de l’aménagement, au développement métropolitain ou à la territorialisation du développement économique.

Sur la coopération internationale au service des territoires, (re)lire l’interview de Luc Faraldi, chargé de mission Relations internationales au CGET [3].

 

Auteur(s):