Publié le vendredi 15 décembre 2017
en-bref-45-cget-12-2017-1.jpg
en-bref-45-cget-12-2017-1.jpg

Les villes moyennes sont depuis longtemps considérées comme des maillons fondamentaux de l’armature urbaine française, contribuant de fait à la cohésion du pays. Les travaux menés par le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) confirment qu’elles assurent leurs fonctions de centralité en accueillant des activités et de l’emploi, des établissements de santé et d’enseignement, des équipements sportifs et culturels, des sites patrimoniaux... Ces villes sont également des traits d’union qui connectent les territoires entre eux. Néanmoins, les villes moyennes sont loin de constituer un tout homogène. Certaines présentent des trajectoires solides, d’autres sont plus vulnérables. Les villes moyennes montrent également une diversité de situations géographiques et de configurations territoriales qui influent de manière différenciée leur développement.

Auteur(s):