Publié le mardi 24 novembre 2015

Le CGET concourt par son action à la cohésion des territoires

Le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) est un service de l’État placé sous l’autorité du ministre de la Cohésion des territoires. Il appuie le Gouvernement dans la lutte contre les inégalités territoriales et le soutien aux dynamiques territoriales, en concevant et animant les politiques de la ville et d’aménagement du territoire avec les acteurs locaux et les citoyens. Ses champs d’intervention sont interministériels : accès à l’emploi, aux soins et aux services au public, cohésion sociale, inclusion numérique, aide aux mobilités, attractivité économique, transitions écologique et numérique, redynamisation des territoires fragiles et des centres-villes en déprise…

Le CGET est issu du regroupement de la Délégation à l’aménagement du territoire et à l’attractivité régionale (Datar), du Secrétariat général du comité interministériel des villes (SGCIV) et de l’Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances (Acsé).

Conseiller le Gouvernement

Le CGET conseille et appuie le Gouvernement dans ses politiques de lutte contre les inégalités territoriales et de soutien au développement des territoires. Il assure le suivi de ces politiques et la mise en œuvre directe de certains dispositifs.

Agir pour la cohésion des territoires

Le CGET stimule les coopérations et les dynamiques territoriales mais concentre également son action sur les territoires les plus fragiles en milieu urbain comme en milieu rural.

Mobiliser les réseaux et les citoyens

Pour la réussite des territoires, le CGET mobilise tous les acteurs concernés : échelons déconcentrés de l’État, collectivités, associations d’élus, grands opérateurs nationaux, monde associatif et de la recherche, acteurs de terrain et citoyens.

Analyser les évolutions et prévenir les inégalités

Par ses travaux d’observation, ses études et son activité de prospective, le CGET produit des analyses sur les territoires pour orienter les politiques publiques et prévenir les inégalités.

Adapter les politiques publiques aux territoires

Quartiers prioritaires de la politique de la ville, zones rurales, espaces périurbains, littoraux, montagnes… Le CGET prend en compte la diversité et les besoins de chaque territoire et s’efforce d’adapter les politiques publiques à leurs spécificités.

Développer de nouvelles politiques

Pour répondre aux mutations économiques et sociales, le CGET aide les territoires à développer leur potentiel en stimulant l’activité économique, accompagnant la transition écologique et énergétique et promouvant l’expérimentation et l’innovation.

Consultez le décret n° 2014-394 du 31 mars 2014 portant création du Commissariat général à l'égalité des [1]territoires [1]

Déployer des actions concrètes

30 000 actions
en faveur des habitants des quartiers de la politique de la ville.

12 000 structures
bénéficient d’un soutien de l’État pour conduire des programmes dans les domaines de l’éducation, l’emploi, la culture ou la lutte contre les discriminations.

27 milliards d’euros
issus de 4 fonds européens sont coordonnés par le CGET dans le cadre de la programmation 2014-2020

4 000 adultes-relais
facilitent la médiation sociale dans les quartiers. Chaque mois, quelque 45 000 personnes sont mises en relation dans les domaines de l’éducation, de l’accès aux droits et aux services, de la tranquillité publique (notamment dans les transports).

 

Auteur(s):