Société

Quelles perceptions de la sécurité en 2017 ?

Publié le 13/12/2017

L’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) a publié, le 7 décembre dernier, les résultats de son enquête nationale de victimation et perception de la sécurité.

La tendance : les atteintes aux biens stagnent (vols de voiture…), voire baissent (cambriolages) tout comme les violences physiques, tandis que la cybercriminalité augmente.

Fait marquant : malgré ce constat, le sentiment d’insécurité s’accroît. Et, pour la première fois en plus de dix ans, les sondés considèrent le terrorisme et les attentats comme le problème le plus préoccupant pour la société française, avant le chômage, note l’enquête*.

En 2017, 21 % des individus de 14 ans et plus déclarent un sentiment d’insécurité dans leur quartier ou leur village (contre 20 % en 2016). Un ressenti qui tend à diminuer avec l’âge.

32 % des sondés se disent préoccupés par le terrorisme.

* Enquête réalisée avec l’Insee en face à face, auprès d’un échantillon représentatif d’environ 16 000 ménages (Hexagone et Dom).

victimination_2016_1412017.jpg

victimination_2016_1412017.jpg, par flavictoire

 

Télécharger le bilan de l’enquête Victimation 2016 et perceptions de la sécurité - Résultats de l’enquête - Cadre de vie et sécurité 2017 ici.

Portail géostatistique des données localisées des crimes et délits (sources : police et gendarmerie nationales, ONDRP) sur http://www.cartocrime.net.