Outre-mer

Un appel à projets pour soutenir l’innovation

Publié le 13/12/2017

Le ministère des Outre-mer vient de lancer un concours pour valoriser les projets ultramarins innovants. Soumis à un vote du public en mai 2018, les lauréats bénéficieront d’un financement de 10 000 € et d’un accompagnement pour réaliser leur projet entrepreneurial. Explications.

Numérique, mobilité, environnement, culture, production économique et lien social : tels sont les six thèmes retenus pour le concours « Projets outre-mer », qui s’inscrit dans le cadre des Assises des outre-mer. L’objectif ? Soutenir l’innovation et la créativité entrepreneuriale dans les territoires d’outre-mer.

expo_martinique_14122017.jpg

expo_martinique_14122017.jpg, par flavictoire

Exposition de photos dans les rues de Fort-de-France (Martinique)
© DR F. Lavictoire

Moyens : chaque porteur de projet lauréat recevra un prix de 10 000 €. Il bénéficiera d’un accompagnement d’un an, par des organismes publics et/ou privés, pour soutenir sa démarche entrepreneuriale.

Cible : le concours est destiné aux porteurs de projets qui sont des personnes physiques, associations à but non lucratif, entreprises de l’économie sociale et solidaire, micro-entreprises et PME.

Calendrier : dépôt des candidatures jusqu’au 28 février prochain.

Une présélection des dossiers de candidature interviendra avant la soumission des projets retenus au vote du public, en mai 2018.

En pratique : voir la plaquette ou le site dédié https://www.assisesdesoutremer.fr/ 

À savoir

Le CGET, associé à l’équipe des rapporteurs, est impliqué dans la démarche des Assises des outre-mer visant à « Écrire ensemble l’avenir des outre-mer ». Il intervient en particulier sur les sujets liés à la politique de la ville et au renouvellement urbain, à l’aménagement du territoire, au développement économique local ou, encore, à la prévention du décrochage scolaire. (Re)lire notre article ici .

Zoom sur les Assises des outre-mer
Ces assises ont donné lieu à une consultation numérique de sept semaines des populations des régions/départements et collectivités d’outre-mer au sujet de leurs priorités. Elle a suscité près de 8 000 réponses sur les équipements publics, le développement économique, l’emploi, l’environnement, la santé, la jeunesse, la culture et la sécurité.
Parmi les premières priorités exprimées : les transports en commun et les routes ; la création d’entreprises et la gestion de la croissance des entreprises ; l’enseignement primaire, secondaire et supérieur ; l’apprentissage et la formation professionnelle ou, encore, la protection de la nature et la gestion des déchets. Ces résultats vont guider les travaux des ateliers en cours, aux niveaux local et national, jusqu’en février prochain (consulter les résultats par territoire ici).
Conduites jusqu’au printemps, les assises verront notamment l’élection des lauréats du concours « Projets outre-mer », visant à soutenir l’innovation et la créativité et présenté ci-dessus.
Contributions sur http://blog-assisesdesoutremer.fr/