La convention interministérielle d’objectifs entre le ministère chargé de la Ville et celui de la Culture et de la Communication a été signée le 8 février 2017

Publié le 06/04/2017

Cette convention s’inscrit dans le prolongement de la précédente, afin de pérenniser l’action partenariale engagée depuis 2013 au bénéfice des habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville, et de renforcer la territorialisation des politiques culturelles dans les quartiers prioritaires.

Elle prévoit le développement des axes suivants :

  • renforcer la présence artistique et culturelle dans les quartiers, en lien notamment avec les conseils citoyens ;
  • développer l’éducation artistique et culturelle à destination des enfants et des jeunes ;
  • promouvoir la diversité culturelle et linguistique ;
  • soutenir les médias de proximité, afin de lutter contre les préjugés relatifs à l’image des quartiers ;
  • faciliter l’appropriation du cadre de vie et une meilleure compréhension (histoire de l’espace urbain, qualité architecturale, transmission de la mémoire).

Le renforcement de la présence artistique et culturelle dans les quartiers passera par le développement de résidences d’artistes, de jumelages entre les équipements culturels et les quartiers (exemple, Micro-Folie à Sevran, en Seine-Saint-Denis), mais aussi des modes d’expression des habitants. La mobilisation renforcée des bibliothèques et des médiathèques est également prévue, y compris dans la dimension civique et citoyenne de leurs activités.

La politique d’éducation artistique et culturelle, en lien avec l’Éducation nationale, sera également renforcée, notamment dans le hors temps scolaire, afin de tendre à une généralisation de parcours au profit des enfants et des jeunes des quartiers. Des crédits supplémentaires seront prévus à cet effet (ils représenteront 15 % du budget national). Le réseau des conservatoires va en particulier être mobilisé à cet effet (par exemple, le programme Démos avec la Philharmonie de Paris).

La question de la diversité culturelle est essentielle : le partenariat avec le Centre national du cinéma (CNC) via le fonds « Images de la Diversité » sera poursuivi ; les établissements supérieurs culturels seront mobilisés pour accueillir des jeunes des quartiers ; etc.

Enfin, la valorisation du cadre de vie sera amplifiée dans sa dimension architecturale, patrimoniale et mémorielle, en favorisant systématiquement l’association des habitants et des conseils citoyens, notamment, mais pas exclusivement, dans les quartiers bénéficiant d’une opération de rénovation urbaine.

CIO Ville/Culture et de la Communication , par flavictoire