Projet de loi de finances 2018

« Un budget au service de nos priorités »

© DR Ministère de la Cohésion des teritoires


Publié le 29/09/2017

Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, et Julien Denormandie, secrétaire d’État auprès du ministre de la Cohésion des territoires, ont rendu public le budget 2018 du ministère de la Cohésion des territoires, le 27 septembre dernier.

Logement

« Ce budget est au service de nos priorités », ont souligné les ministres. Doté de 16,5 milliards d’euros de crédits budgétisés et de 700 millions d’euros de taxes affectées, il accompagnera la mise en œuvre des trois axes de la Stratégie logement du Gouvernement : construire plus, mieux et moins cher ; répondre aux besoins de chacun, notamment les plus fragiles ; améliorer le cadre de vie des Français.

Quartiers prioritaires de la politique de la ville

Le développement social, urbain et économique des quartiers populaires est au cœur de la politique poursuivie par le Gouvernement. Là aussi, les crédits du programme 147 consacrés à la politique de la ville sont sanctuarisés sur la durée du quinquennat.
Le soutien de l’État à l’action des associations de proximité sera maintenu.

Renouvellement urbain

L’engagement du Gouvernement se traduit, notamment, par un appui à l’Agence nationale de la rénovation urbaine (Anru). Cette dynamique sera amplifiée avec un milliard d’euros apporté par l’État sur le Nouveau programme national de renouvellement urbain.

Haut débit et à couverture mobile de qualité

Le déploiement du numérique sur le territoire se concrétisera grâce à un partenariat renforcé entre l’État, les opérateurs et les collectivités locales.
Objectifs :
•    bon débit pour tous dès 2020 ;
•    toutes les habitations raccordables en très haut débit en 2022 ;
•    une couverture mobile de qualité dès 2020.

Investissement local

Au travers des différents contrats signés avec les collectivités (contrats de ruralité, contrats de plan État-Région), l’État encourage une dynamique d’investissement autour d’une vision partagée des projets de territoires. Le budget 2018 confortera le soutien de l’État aux opérations inscrites dans ces contrats.
Les crédits – qui correspondent à différentes dotations (dotation d’équilibre des territoires ruraux, dotation de soutien à l’investissement local et dotation politique de la ville) – atteindront 1,8 milliard d’euros, en 2018.

Lire le communiqué de presse ici.