Réindustrialisation

Reprise de Whirpool, à Amiens : 277 emplois maintenus


Publié le 05/10/2017

Le président de la République, Emmanuel Macron, s’est rendu à Whirpool France, à Amiens (80), le 3 octobre dernier. Il y a rencontré les salariés et Nicolas Decayeux, Pdg de la société picarde WN, qui reprend l’entreprise avec le soutien de la Prime d’aménagement du territoire, que gère le CGET.

Parallèlement aux activités d’électroménager maintenues jusqu’en juin 2018, WN développera de nouvelles productions sur le site : fabrication de chargeurs électriques et de casiers réfrigérés pour les marchés de la santé, de la restauration ou de l’agriculture, ainsi qu’une usine collaborative pour des entreprises des secteurs de l’équipement, de l’aménagement et du mobilier urbain.

Ces activités devraient permettre de maintenir 277 emplois sur ce site, dont 236 ex-salariés de Whirpool. Elles vont générer un investissement initial de cinq millions d’euros, d’ici à la fin de l’année.

Alors qu’en juin 2018 le groupe américain Whirpool délocalisera son activité de sèche-linges en Pologne, le président de la République s’est félicité de la mobilisation autour de la reprise de ce site. Le maintien de l’activité industrielle est rendu possible grâce au projet WN d’un entrepreneur local, Nicolas Decayeux – précédemment leader picard des boîtes aux lettres métalliques en Europe –, mais aussi de l’implication des élus locaux, des collectivités territoriales et de l’État : ce dernier accompagne le projet, à travers une Prime d’aménagement du territoire de quatre millions d’euros.

Lire le communiqué de presse de WN.

En savoir plus sur les aides d’État à l’investissement local ici.