Innovation sociale

Lancement du Carrefour des innovations sociales en avril


Publié le 08/02/2018

Le CGET et la Fonda accueillent deux entrepreneurs d’intérêt général, depuis la mi-janvier. Pendant dix mois, ils vont s’atteler au développement Web du « Carrefour des innovations sociales ». Cette plateforme digitale, dont une première version sortira en avril, souhaite promouvoir des espaces de coconstruction et libérer le potentiel des innovations sociales.

L’association de préfiguration du « Carrefour des innovations sociales » a tenu sa première réunion le 30 janvier, réunissant ses 80 partenaires : ministères, collectivités, associations, fondations d’entreprises, médias… À cette occasion, elle a accueilli les deux entrepreneurs d’intérêt général, Élise Lalique, designer UX (parcours utilisateurs), et Julien Paris, développeur informatique, arrivés mi-janvier pour une mission de dix mois. Installés dans les locaux du CGET, ces deux entrepreneurs font partie intégrante du projet et travaillent à temps plein sur la conception et le développement de la plateforme digitale.

Une plateforme pour contribuer à l’accélération de l’innovation sociale

Initié par le CGET et la Fonda (laboratoire d’idées du monde associatif), le « Carrefour des innovations sociales » s’adresse aux acteurs de l’innovation sociale et propose de nouvelles collaborations. Sa plateforme permettra, à la fois, de repérer les projets partout en France, grâce à un moteur de recherche et une carte interactive, mais aussi de mettre en lien les acteurs locaux via un espace d’échange, de communication et de coconstruction.

Le « Carrefour des innovations sociales » sera amené à occuper un rôle privilégié dans l’Accélérateur d’innovations sociales, annoncé par le Gouvernement le 18 janvier dernier. Accélérateur qui vise à faciliter la diffusion et le développement des projets de l’économie sociale et solidaire.

Repères
Le programme « Entrepreneur.e d’intérêt général », porté par Étalab, présente, en 2018, sa deuxième promotion : 27 experts du numérique intègrent, pendant dix mois, une administration ou un ministère pour répondre à l’un des 13 défis d’intérêt général. Le « Carrefour des innovations sociales » a été sélectionné par un jury dans le cadre du Programme d’Investissement d’Avenir.