Bourgogne-Franche-Comté

La PAT, outil majeur du développement des territoires porté par le CGET

Société Métalhom


Publié le 24/01/2018

Plusieurs entreprises ayant bénéficié de la prime d’aménagement du territoire réalisent de bons résultats économiques et innovent. Zoom en Bourgogne-Franche-Comté où, le 11 janvier dernier, le secrétariat général de la Commission interministérielle des aides à la localisation des activités (Ciala) s’est rendu. L’occasion aussi de dresser le bilan 2017.

À Brognard, dans le Doubs, Métalhom est une société de découpage et de transformation de l’acier. En 2013, elle a bénéficié d’une PAT d’un montant de 1,2 million d’euros. Un soutien considérable pour une entreprise alors tout juste créée…
« Nous sommes nous sommes rendus sur place pour rencontrer le chef d’entreprise, et voir si son projet a bien tenu ses promesses. Avec l’apport de la PAT, Métalhom a pu générer 140 emplois et investir dans des machines performantes, expose Étienne Kalalo, secrétaire général de la Ciala. Cette entreprise a prévu d’acquérir de nouveaux équipements et de s’agrandir. Elle a un savoir-faire pointu dans le domaine de la découpe de l’acier, et elle produit des pièces pour les secteurs de l’automobile, du ferroviaire, agricole… »

Un soutien au dynamisme économique local

La prime d’aménagement du territoire (PAT) est une aide d’État destinée à soutenir l’implantation et le développement d’entreprises créatrices d’emplois et d’investissements durables, dans les zones prioritaires de l’aménagement du territoire. C’est un coup de pouce considérable pour les entreprises qui souhaitent se développer sur leur territoire, comme l’usine de micromécanique Cylindre, à Dôle, dans le Jura, qui en a également bénéficié. En 2015, l’aide de 350 000 euros lui a permis de créer 51 emplois et de réaliser 6,5 millions d’euros d’investissements : nouvelles machines et nouveaux ateliers.

Malgré l’efficacité de la PAT, l’équipe de la Ciala s’est inquiétée du fait que très peu d’entreprises de la région ont postulé à cette aide, en 2017. Une seule s’est manifestée. « Après la fusion des deux régions, il semble que l’information aux entreprises se soit un peu perdue. Nous allons relancer cela avec les services déconcentrés de l’État – le secrétariat général pour les affaires régionales et la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi – pour mieux faire circuler l’information auprès des acteurs du développement économique local, au sein des collectivités territoriales », indique Étienne Kalalo.

Télécharger la plaquette de présentation de la PAT ; dossier complet sur les informations pratiques et le calendrier 2018.

La PAT en 2017
> 38 projets ont reçu une prime d’aménagement du territoire en 2017, ce qui représente 23,4 millions d’euros.
> 6 400 emplois environ vont ainsi être soutenus, dont 2 500 créations d’emplois, ainsi que 467 millions d’euros d’investissements. 23 % de ces créations d’emplois proviennent des projets portés par des entreprises étrangères.
> 60 % des projets localisés dans les territoires à très forts enjeux : communes rurales, quartiers de la politique de la ville ou villes moyennes ;
> 53 % des projets portés par une PME.

Thématiques liées à l'article