Emplois francs

Jacques Mézard présente le dispositif à Cergy

© M.Bouquet / Terra


Publié le 06/03/2018

Le ministre de la Cohésion des territoires Jacques Mézard, accompagné du commissaire général délégué Sébastien Jallet, étaient le 5 mars à Cergy pour y présenter le dispositif des « Emplois francs ». ​Placée sous le thème de l’insertion professionnelle dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville, cette visite a été l’occasion de rencontrer les  jeunes accompagnés par la mission locale et d’échanger avec de nombreux acteurs locaux de l’emploi.

 

Les Emplois francs, comment ça marche ?

Il s’agit d’une aide versée à l’employeur qui embauche en CDD ou en CDI tout demandeur d’emploi résidant en quartier prioritaire.

Montant de l’aide

  • CDD de 6 mois et plus -> 2500 € par an pendant 2 ans (montants proratisés au temps de travail (temps partiels) et à la durée du contrat.
  • CDI -> 5 000 € par an pendant 3 ans.

Critères

  • Être inscrit à Pôle emploi sans limite d’âge et pour tout niveau de qualification.
  • Résider en quartier prioritaire de la politique de la ville.
  • Signer le contrat entre le 1er avril 2018 et le 31 décembre 2019 avec une entreprise ou une association.
""

planche_mct_emplois-francs.png, par flavictoire

 

Une expérimentation à Cergy

Cergy est l’un des sept territoires qui expérimentera le dispositif des « Emplois francs » à compter d’avril prochain. Au total, ces territoires (Angers, Cergy Pontoise, Grand Paris Sud, Lille, Marseille, Roissy Pays de France et la Seine-Saint-Denis) comptent cent quatre-vingt-quatorze quartiers et représentent 1,4 millions d’habitants comme l’a rappelé le ministre.

Jacques Mézard a réaffirmé la nécessité d’agir spécifiquement en faveur des quartiers prioritaires de la politique de la ville car le nombre de demandeurs d’emplois y est près de 2,5 fois supérieur à la moyenne nationale (25 % contre 9,5 %). Engagement fort du programme du président de la République, les Emplois francs ont pour objectif de lutter contre le chômage dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville et les phénomènes de discriminations à l’embauche. Dans les faits, les Emplois francs fonctionnent comme une prime versée à l’employeur pour toute embauche, d’une durée au moins égale à six mois, d’un demandeur d’emplois résidant en quartier prioritaire.

Après un premier temps d’échanges avec des jeunes suivis par la mission locale et la visite de l’entreprise Arconic Fastening Systems (concepteur et fabricant de pièces pour l’industrie de pointe), le ministre a participé à une table ronde, en présence des jeunes et des acteurs locaux mobilisés dans l’accompagnement vers l’emploi, sur le thème de l’insertion professionnelle. Ce temps a permis au ministre de présenter les Emplois francs dans le détail et d’envisager les perspectives pour de nombreux jeunes de Cergy.

 

Les territoires d’expérimentation

  • 194 quartiers dans 7 territoires : Angers, Cergy Pontoise, Grand Paris Sud, Lille, Marseille, Roissy Pays de France et la Seine-Saint-Denis.
  • 200 000 demandeurs d’emplois.
  • 1,4 million d’habitants.

 

Mots-clés liés à l'article