Grande mobilisation nationale

Jacques Mézard et Julien Denormandie remettent les « Cahiers de la co-construction » de la politique de la ville au Conseil national des villes

© L. Rumeau/CGET


Publié le 17/05/2018

Jacques Mézard et Julien Denormandie ont remis aujourd’hui les « Cahiers de la co-construction » de la politique de la ville aux membres du Conseil national des villes (CNV).

Ces cahiers sont le fruit de la concertation sans précédent animée depuis six mois par le ministère de la Cohésion des territoires, à la demande du président de la République dans son discours du 14 novembre dernier. Ils témoignent de l’ampleur de la mobilisation et de la richesse des débats : chacun de ces cahiers restitue la diversité des avis et des projets, mais aussi l’envie d’agir, et d’agir vite et mieux pour les quartiers.

Le Conseil national des villes, organe consultatif de la politique de la ville a rendu deux avis, le premier sur les mesures gouvernementales à mettre en œuvre dans le cadre du prochain comité interministériel des villes, le second sur les associations de proximité, dont le rôle et les activités comptent tellement pour nos quartiers.

L’avis des conseils citoyens a également été sollicité et un hackathon a été organisé en décembre dernier, pour construire autrement la politique de la ville.

Parallèlement, les préfets ont engagé et animé la mobilisation à l’échelle locale, avec les collectivités territoriales, les associations, les conseils citoyens, les bailleurs sociaux, plus généralement, avec toutes celles et ceux qui sont animés par la volonté de faire. Plus de 250 actions innovantes ont été identifiées par les préfets, dans 72 départements. En parallèle, les concertations locales organisées par ces mêmes préfets ont mobilisé plus de 15 000 participants au travers de 180 groupes de travail.

Le ministère a également réuni dix groupes de travail nationaux avec tous les acteurs de cette politique : élus, associations, entreprises… afin de traiter de tous les sujets qui concernent les habitants, au premier rang desquels, l’éducation, l’accès à l’emploi, au sport et à la culture, la lutte contre les discriminations. Enfin, quatre acteurs majeurs, la Fédération des Centres sociaux et Socioculturels de France (FCSF), le PôleS, Question de Ville (association des directeurs des centres de ressources de la politique de la ville) et l’Union sociale pour l’habitat (USH)  ont apporté chacun leurs contributions, qui font l’objet de quatre « Cahiers de la co-construction ».

Le Conseil national des villes (CNV) est une instance de concertation et de proposition présidée par le Premier  ministre.  Sous  l’égide  de  ses  deux  vice-présidents,  il  conseille le Gouvernement sur l’élaboration de la politique de la ville et la lutte contre les discriminations. Il  se  compose  de  64 membres  répartis  en  4  collèges  :  le collège «  élus  »,  le  collège  «  acteurs économiques  et  sociaux  »,  le  collège  «  personnalités  qualifiées  »  et le  collège  «  habitants  ».  Le  secrétariat  du  Conseil  national  des  villes  est  assuré  par le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET).
Pour aller plus loin, rendez-vous sur l’espace dédié au CNV sur notre site.