Portrait

Frédérique Gomez, la montagnarde !

Photo : Anthony Voisin


Publié le 25/10/2018

L’Auvergne est le fil rouge de la carrière professionnelle de Frédérique Gomez, commissaire du Massif central depuis le printemps 2016. Portrait d’une amoureuse de la montagne.

Cinq commissariats de massif sont rattachés au CGET, dont celui du Massif central, qui couvre 22 départements, compte près de quatre millions d’habitants et s’enorgueillit d’avoir la plus grande prairie d’Europe. C’est sur ce vaste territoire que Frédérique Gomez exerce ses fonctions de commissaire de massif.

Comment est-elle arrivée à ce poste, basé à Clermont-Ferrand (63) ? « Quand j’étais secrétaire générale adjointe aux affaires régionales en Auvergne, j’avais des contacts réguliers avec le commissaire de massif, notamment pour la gestion du fonds national d’aménagement et de développement du territoire (FNADT), expose-t-elle. Lorsqu’il a quitté son poste, le mien a été supprimé ; cet alignement de planètes favorable m’a conduite à devenir commissaire du Massif central. » Précédemment, cette femme de 47 ans avait, par ailleurs, exercé les fonctions de chargée de mission de développement économique au sein de la Direction régionale de l’industrie de la recherche et de l’environnement (Drire) d’Auvergne. Une région qu’elle connaît donc très bien…

Les activités de la commissaire de massif sont encadrées par un décret, qui prévoit des missions très variées. Polyvalente, elle conseille ainsi le préfet coordonnateur de massif, assure le secrétariat des instances de gouvernance du comité de massif et doit les faire vivre. Dans le massif Central, ce comité se compose de 89 personnes issues d’horizons divers : des élus, des parlementaires, des associations et des entrepreneurs.

Un travail de terrain pour développer l’attractivité du massif

Frédérique Gomez s’investit pleinement auprès des acteurs du territoire, en lien étroit avec les services départementaux et régionaux de l’État ainsi que des collectivités territoriales. « Ces missions transversales et interrégionales requièrent un travail de terrain au plus proche des acteurs et des élus. C’est une mission atypique et très enrichissante. » Une démarche indispensable pour répondre à sa mission : travailler au développement de l’attractivité du massif.

Concrètement, Frédérique Gomez et son équipe de neuf agents accompagnent des projets de territoires et de filières économiques, innovants ou structurants. Dans ce massif où l’agriculture de moyenne montagne est marquée par un élevage extensif et herbager (86 % des terres sont destinées à l’élevage), elle a, par exemple, contribué récemment à la structuration de la filière herbagère, qui a permis la création d’« Altitude 1 886 », la marque des viandes du Massif central.

Repères
Depuis 1985, la loi définit neuf massifs de montagne, en France : Alpes, Massif central, Massif corse, massif du Jura, massif des Pyrénées, massif des Vosges, ainsi que les massifs de La Guadeloupe, des Hauts de La Réunion et de La Martinique. Ces zones de montagnes représentent 10 millions d’habitants, au total.
Les commissariats de massif sont des équipes territorialisées du CGET. Ils constituent des relais de ses missions et actions en matière de développement et d’équilibre des territoires. En savoir plus : http://www.cget.gouv.fr/montagne/commissariats-de-massifs

Thématiques liées à l'article