Associations : bilan de la charte d’engagements réciproques, deux ans après

CC-BY Freepik


Publié le 23/02/2016

La charte d’engagements réciproques, lancée pour simplifier la vie associative, a fêté le 17 février dernier ses 2 ans. Elle a permis de mobiliser 100 millions d’euros supplémentaires pour soutenir les actions de proximité.

Les mesures inscrites dans la charte d’engagements réciproques entre l’État, les associations et les collectivités territoriales, signée en 2014, sont à l’œuvre. C’est ce qu’a indiqué Patrick Kanner, ministre chargé de la vie associative, lors d’une réunion avec le Mouvement associatif, le 17 février dernier. Notamment :

  • le renforcement des moyens financiers, avec la mobilisation de 100 millions d’euros supplémentaires afin de conforter les actions de proximité, de l’éducation populaire et du sport (une mesure du Comité interministériel à l’égalité et à la citoyenneté du 6 mars 2015) ;
  • la simplification des démarches pour ce qui relève de la création, de la gestion courante, du financement privé et des obligations comptables (ordonnance du 23 juillet 2015) ;
  • le renforcement de la production de connaissances sur la vie associative.

À cette occasion, le Mouvement associatif a désigné ses représentants au Conseil économique, social et environnemental.

Repère
Le Mouvement associatif fédère plus de 600 000 associations réunies autour d’une vingtaine d’organisations thématiques.
Charte sur : http://lemouvementassociatif.org/wp-content/uploads/2016/02/Charte-des-engagements-reciproques-nationale-fevrier-2014.pdf