L’expert du CGET

200 Micro-Folies dans les territoires éloignés de la culture


Publié le 24/05/2018

Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, et Françoise Nyssen, ministre de la Culture, souhaitent encourager le déploiement de 200 Micro-Folies dès 2018, sur les territoires culturels prioritaires : quartiers de la politique de la ville, zones de revitalisation rurale et territoires couverts par un contrat de ruralité. Décryptage avec Stephan Ludot, adjoint au sous-directeur de la Cohésion et du Développement social au CGET.

Pouvez-vous nous présenter ce dispositif ?

À l’origine, les Micro-Folies sont un concept mis en œuvre, en 2017, par l’établissement public du parc et de la Grande Halle de La Villette, avec une douzaine d’opérateurs nationaux (musée du Louvre, Centre Georges-Pompidou…). Il s’agit d’un kit proposé aux collectivités territoriales afin de favoriser la démocratisation culturelle.

Ce concept peut s’implanter dans un bâtiment existant ou dans un nouvel équipement. Cet espace se décline autour d’un musée numérique, permettant de découvrir des œuvres virtuellement, d’un espace scénique ouvert à des spectacles vivants et des manifestations culturelles, d’un FabLab, d’un café et d’éléments pédagogiques autour des œuvres présentées. Cette souplesse et cette modularité permettent une ouverture aux habitants et aux acteurs culturels locaux, afin d’impulser une vraie dynamique de proximité.

Comment le CGET s’inscrit-il dans cette dynamique ?

Ce projet de déployer ces 200 Micro-Folies s’inscrit dans le plan « Culture près de chez vous ». Lancé par la ministre de la Culture, ce dernier vise à combler les zones blanches d’accès à la culture et à favoriser une plus grande circulation des œuvres et des artistes.

Un partenariat entre les ministères de la Cohésion des territoires et de la Culture s’est construit pour promouvoir cette démarche innovante. Éligible à la dotation des crédits de la politique de la ville, le dispositif a également pour ambition de créer une dynamique avec les projets culturels des territoires. Il bénéficie d’un accompagnement des services de l’État. Le coût d’adhésion au réseau des Micro-Folies s’élève à 15 000 €, montant pris en charge par le ministère de la Culture.

L’ambition, à terme, c’est aussi de créer un réseau entre les différentes Micro-Folies, partout sur les territoires concernés, afin de créer des passerelles et des échanges entre elles. Cela contribuera à élargir leur offre culturelle disponible.